Décentralisation des tâches en GTA, du temps gagné pour les RH

By in
Décentralisation des tâches en GTA, du temps gagné pour les RH

Depuis presque 30 ans, l’entreprise ne cesse de faire évoluer son organisation en fonction des nouvelles règlementations sociales, des attentes d’une nouvelle génération d’actifs et bien sûr de l’évolution des technologies informatiques. L’arrivée des tableurs Excel fut une première révolution dans les usages.

Désormais c’est aux outils de décentralisation RH de creuser leur sillon en entreprise. Partons à la découverte de ces innovations qui ont conquis les services RH mais aussi les salariés.

Au fil des nombreux textes qui ont fait évoluer la notion de temps de travail, s’est posée la nécessité de disposer d’un outil informatisé afin de répondre à un cadre législatif et conventionnel toujours plus complexe. La GTA, Gestion des Temps et Activités, était née !

Eviter les erreurs

C’est bien connu, l’outil informatique ne se trompe jamais. Il est donc particulièrement adapté à la prise en compte des multiples profils de salariés, la mise à disposition d’outils permettant d’éviter les mauvaises saisies et rendre plus fiable la gestion des données et a amélioré la qualité d’exécution de certains process RH.

Un logiciel GTA pourra par exemple prendre en compte toute nouvelle évolution législative dans le calcul du temps de travail. Celui proposé par Horizontal Software dispose d’un moteur de règles de calcul permettant d’intégrer tous les éléments réglementaires, même les plus complexes. Madame Valérie PREVOS, responsable du personnel de la Société d’Exploitation de la Tour eiffel (SETE) témoigne : “Nous avons choisi la solution Horizontal Software car elle permet d’intégrer une majorité de contraintes et de fiabiliser les données sur nos agents qui sont très importantes notamment pour la paie” et d’ajouter : “si un agent n’est pas planifié, le monument est susceptible de ne pas ouvrir !”

En outre l’arrivée sur le marché du travail de nouvelles générations d’actifs rompues aux usages technologiques a permis le développement de nouvelles interfaces alimentées par les salariés eux-mêmes. Ces générations Y, Z ou prochainement @ sont tout à fait autonomes avec ce type d’applications accessibles 24/24 et disponibles sur plusieurs types de devices.

L’automatisation des tâches, gage de qualité pour le travail des services RH

La GTA a donné aux managers de terrain, et également aux collaborateurs, une prise en main directe de l’outil. Pour les salariés, par exemple, il devient possible de formuler ses vœux de congés dans l’application afin de permettre aux managers d’harmoniser le planning de vacances de ses équipes.

Pouvoir saisir des informations RH via des outils responsives tels que la GTA a assoupli certains processus jugés jusqu’alors trop rigides et, par conséquent, a offert plus d’autonomie aux salariés et aux agents.

Surtout, elle est le garant de la qualité des missions effectuées par les services RH.

Enfin, elle a permis d’alléger la charge de travail des responsables des ressources humaines tout en améliorant la communication au sein des équipes et au final permis de réorienter leur travail vers des missions plus stratégiques.

Mieux piloter ses équipes grâce aux reportings

La GTA n’a pas seulement permis de fiabiliser le recueil des données. Elle a aussi permis de disposer d’indicateurs précis et précieux pour disposer d’une vue générale de l’organisation du temps et pouvoir ainsi optimiser les performances des équipes. Ces données peuvent également s’interfacer avec les outils de suivi de la production et des ventes.

Grâce à des tableaux de bord très complets, chaque manager dispose d’une vue détaillée des disponibilités de chacun des membres de son équipe et il est alors en position d’allouer au mieux les ressources et de planifier facilement les projets en phase avec les objectifs de ROI.

Un outil de GTA permettra également de mesurer le niveau d’absentéisme du personnel et de disposer de données analytiques afin d’en comprendre les causes et proposer des pistes d’amélioration.

Des données stratégiques désormais recueillies et analysées par les départements des ressources humaines ainsi libérés du joug des tableaux Excel.

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *