Entretien professionnel dans la fonction publique hospitalière - partie 2

By in
Entretien professionnel  dans la fonction publique hospitalière - partie 2

Dans l’article précédent, nous avons vu le périmètre d’application de l’entretien professionnel qui va remplacer la notation dans la FPH. Il est nécessaire dès maintenant de préparer sa mise en œuvre dans votre établissement.

Nous allons voir ensemble dans ce deuxième volet quels outils et méthodologie peuvent vous aider.

Comment vous faciliter la mise en pratique du décret n° 2020-719 ?

Ce décret du 12 juin 2020 instaure, pour l’appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires hospitaliers, l’entretien professionnel, en lieu et place de la notation.

Après lecture de ces éléments relatifs à ce nouveau décret et son application, il s’avère essentiel de s’interroger sur la manière de concevoir le contenu de l’entretien professionnel tout comme sa gestion des étapes de validation, soit de son workflow.

Et pour se faire, quoi de mieux que d’utiliser un outil spécialisé dans la gestion des entretiens pour le domaine hospitalier ?

En effet, le groupe Horizontal Software, offrant une couverture fonctionnelle unique dans la gestion des ressources humaines et une connaissance approfondie des secteurs santé et public est le candidat idéal pour vous accompagner dans cette démarche !

Les avantages de la mise en place des entretiens professionnels pour une structure publique sont nombreux et s’inscrivent dans les besoins RH de la fonction publique :

  • Gestion et suivi de la GPEEC (gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences)
  • Autonomie des agents : un outil saas permet une mise en service rapide et un accès facilité permettant une autonomie des agents dans la préparation et la validation de leurs entretiens.
  • Efficience des services  grâce à une connaissance améliorée des compétences.
  • Facilitation de la mobilité interne évoquée lors de l’entretien
  • Employabilité de l’agent avec le recueil des besoins en formation.

Le contenu du formulaire de l’entretien professionnel

Tout d’abord vous aurez besoin d’une trame !

Chez Horizontal Software, nous avons des exemples que nous mettons à disposition de nos clients dans l’outil d’entretien. Ces modèles sont modifiables ou nous pouvons travailler avec vous un modèle et l’intégrer afin d’être en phase avec ce décret.

Les objectifs
Les objectifs fixés à l’année N-1 peuvent par exemple être repris, en automatique, lors de l’entretien en année N et être évalués, en fonction de l’échelle de votre choix, de type « dépassé », « atteint », « en cours d’acquisition », « non atteint » par exemple.

Les compétences
Les compétences (savoirs-faire, savoirs-être, compétences techniques, managériales, transverses, …) associées au métier occupé par l’agent ou nécessaire pour être en phase avec les valeurs de la structure peuvent également apparaitre, en dynamique, dans le corps du formulaire et être évaluée en fonction là encore de l’échelle de votre choix.

Pour se faire, une réflexion et un accompagnement en amont sur la mise en place d’un référentiel métiers / compétences sera à réaliser, de concert entre le responsable du projet et le consultant expert Horizontal Software.

La formation

Concernant les besoins de formation, l’accès au catalogue de formations ou la possibilité de renseigner un libellé de formation spécifique sont des éléments facilement intégrables à l’entretien.

Ces données seront ensuite facilement accessibles au service formation pour être analysées et ainsi permettre une projection rapide en termes de besoins en formation.

Sur ce formulaire, l’accès à un document, via un lien, expliquant par exemple les modalités du CPF pour faciliter l’accès à l’information pour le supérieur hiérarchique comme pour l’agent peut facilement être ajouté.

Le worflow de l'entretien

L’analyse du contenu des articles du décret permet également de mettre en lumière le fait que plusieurs acteurs sont concernés par le workflow de validation du compte-rendu de l’entretien (le n+1, l’agent, l’AIPN).

Le paramétrage, en amont, de ces étapes, permettra à chacun d’accéder au moment voulu, à l’entretien et une fois validé et archivé, de pouvoir consulter le compte-rendu finalisé.

L’exploitation des données de l’entretien

Au-delà de pouvoir facilement consulter, à tout moment, ou que l’on soit, les comptes rendus d’entretiens, il semble également intéressant d’analyser, de manière plus globale, par exemple l’atteinte des objectifs des agents ou des directeurs, de pouvoir analyser les compétences maîtrisés par les agents en fonction de leur métier, leur statut, leur grade, leurs années d’expériences, les besoins en formation les plus exprimés…

Quoi de plus simple avec un outil digitalisé à partir duquel toutes les données sont stockées et donc accessibles à tout moment, instantanément ?

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *