Logiciel de planification : Comment concilier performance et bien-être au travail ?

By in
Logiciel de planification : Comment concilier performance et bien-être au travail ?

Créer des plannings pour son équipe est une activité qui est chronophage. Et créer de bons plannings peut vite tourner au casse-tête: 

  • Qui travaille quand ?
  • Quel est la durée de travail de chacun ?
  • Est-ce que le temps de repos entre 2 jours de travail est respecté ?
  • Quel est mon besoin en ressources en ce moment ?
  • Quel est mon objectif commercial pour ce mois-ci ?
  • Qui a des impératifs familiaux ?

Finalement, toute une série de facteurs sont à prendre en compte pour réaliser un planning. On comprend mieux pourquoi c’est long pour le responsable d’équipe et pourquoi il peut y avoir des mécontents. Et plus l’équipe est grande, plus on multiplie les facteurs.

Pourtant, un bon planning doit permettre d’assurer la performance de l’équipe tout en garantissant une équité entre ses membres pour en assurer le bien-être et la collaboration.

De plus, un bon manager n’est pas quelqu’un qui passe son temps à créer des plannings et répartir les tâches, mais c’est aujourd’hui un coach, un facilitateur et développeur de talent.

Performance et bien-être sont liés

Le capital humain est la richesse de l’entreprise. Pour être performante, une équipe doit être bien formée, employable, épanouie. Elle développe ses compétences en fonction de l’évolution de l’entreprise et s’adapte à ses besoins. Les collaborateurs doivent également trouver un sens à leur travail, se sentir écoutés, accompagnés. Le mélange des deux contribue à développer la performance des équipes et des organisations privées comme publiques !

Le lien n’est plus à démontrer entre collaborateur heureux et “productivité”.

Mais alors comment définir les plannings des équipes en prenant en compte ces deux grands facteurs ?

En y regardant de plus près, construire un planning qui répond aux exigences de performance de l’organisation demande plusieurs ingrédients.

  • Premièrement, performance rime avec compétence. Donc un des ingrédients du planning est d’avoir une équipe qui représente les bonnes compétences, avec une complémentarité de ces dernières. Ensuite, il y a les critères classiques du planning, à savoir qui est présent, absent, travaille 35h, 24h, etc…
  • Deuxièmement, comment intégrer la partie Bien-Être au travail ? Ici des critères plus subjectifs entrent en jeu. Un des éléments important est de constituer un sentiment réel d’équité entre les salariés, une répartition adaptée des horaires de travail. Ensuite c’est pouvoir apporter un confort dans la gestion des plannings. Cela passe par exemple par une diffusion d’information en temps réel et des outils adaptés au terrain pour partager les plannings. C’est là que les outils digitaux sont de formidables alliés.

De plus, dès que la taille d’équipe devient conséquente, entre 5 et 10 collaborateurs, le casse-tête prend forme. Il existe fort heureusement des solutions qui viennent en aide aux managers tant sur le temps gagné que la finesse de création des plannings.

Les logiciels de planification sont de plus en plus “intelligents”. Intelligents par le fait qu’ils vont pouvoir prendre en compte de plus en plus de critères, même “subjectifs” pour optimiser la construction des plannings et surtout l’automatiser. Mais pas seulement ! Il faut aussi que votre outil arrive à concilier performance et bien être. Nous verrons la semaine prochaine comment faire, et pourquoi un logiciel de planification est indispensable.

Retrouvez la suite de notre article lundi 20 janvier 2020 😉

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *